La bronchiolite

 

La bronchiolite : voilà un vilain mot causé par un aussi vilain virus: le VRS (Virus Respiratoire Syncytial).

Il refait son apparition chaque hiver et effraie tous les parents.

Cet hiver 2020, avec la pandémie et la mise en place des gestes barrières , il semblerait que ce virus et d’autres atteignent beaucoup moins nos petits et c’est tant mieux ! (Tuto « La maison des maternelles: ICI)

Comment soigne-t-on la bronchiolite ?

Cette maladie virale a un traitement plutôt simple en général, sans antibiotiques qui seraient inutiles sur un virus (ils agissent uniquement si le microbe est une bactérie).

La bronchiolite dure une dizaine de jours mais les symptômes comme la toux peuvent durer jusqu’à un mois après l’épisode.

Alors que faire pour soulager votre enfant?
  • Il a du mal à  respirer : Lavez lui le nez avec du sérum physiologique ordinaire, c’est suffisant ! Mais il faut le faire très souvent et efficacement (une pipette par narine) jusqu’à 10 fois par jour. Pensez à bien garder la tête de votre bébé sur le côté lorsque vous mettez le sérum. Utilisez le mouche-bébé si besoin (pas à chaque lavage pour ne pas créer de douleurs au niveau de ses oreilles).
  • Il a de la température :  Administrez le paracétamol (Doliprane, Dafalgan) prescrit par votre médecin selon le poids de votre bébé et la notice d’utilisation , toutes les 6 h selon l’évolution du comportement de votre enfant. Pensez à bien l’hydrater, si les couches sont bien mouillées « c’est ok! » ( cf. l’article sur la fièvre ICI )
  • Il mange moins: Fractionnez ses repas en donnant moins mais plus souvent et en faisant des pauses lors de la prise pour que votre loulou reprenne son souffle !
  • Ne donnez aucun sirop contre la toux
  • Pour les autres traitements souvent prescrits (antibiotiques, corticoïdes, Ventoline, …), ils ne sont à présents plus recommandés lors d’une première bronchiolite. Ces traitements vous seront prescrits si votre enfant fait des épisodes répétés et qu’il déclenche de l’asthme (nommé aussi bronchite asthmatiforme). Dans tous les cas, consultez votre médecin et suivez ces conseils.
  • Le kiné n’est pas non plus systématique, votre médecin vous le prescrira si besoin.
Allez aux Urgences si:
  • Vous notez un problème au niveau de : La coloration (pâleur, cyanose), le comportement (ne réagit pas, très faible, amorphe, malaise) et sa respiration (respire très vite, lutte pour le faire, au niveau de ses côtes vous voyez que son ventre se soulève très vite et qu’un creux apparaît sous ses côtes et au niveau de sa gorge, il « tire »
  • Il est épuisé et ne parvient plus à s’alimenter ou mange moins de la moitié de ses rations journalières.
  • Votre enfant a d’autres maladies associées (dysplasie, mucoviscidose, cardiopathie…)
  • Votre enfant a moins de 3 mois.