Médiation animale

Thérapie non médicamenteuse reconnue par la Haute Autorité de Santé (HAS), la médiation animale ou zoothérapie fait  référence aux interventions menées par un professionnel formé et ses animaux sélectionnés au service de l’humain (bénéficiaire). Ces interventions peuvent être thérapeutiques et /ou récréatives et/ou pédagogiques. Elles ont pour objectif de maintenir ou d’améliorer le potentiel cognitif, physique, psychosocial ou affectif du bénéficiaire. La médiation par l’animal s’adresse à tous. Elle peut venir renforcer certaines prescriptions médicamenteuses ou être pratiquée en lien avec des approches paramédicales. L’animal n’est pas un médicament ni un thérapeute mais un médiateur, partenaire dans le soin.

La médiation animale propose une rencontre avec soi, mais d’abord avec l’autre (humain et non humain). Elle confronte à l’altérité, à la réalité : tout l’enjeu et d’explorer ces situations de rencontres pour créer du lien.

Se recentrer

« Être capable de s’occuper d’un être vivant, c’est apprendre à savoir s’occuper de soi-même et d’autrui. C’est être attentif à la vie. L’animal, être vivant et sensible, ne peut qu’humaniser l’humain».

N. Ménignon  

En quoi consiste la médiation animale ?

L’animal, ce fabuleux médiateur, facilite la relation , crée du lien. Il est le complice de la relation d’aide. Contrairement à d’autres médiations (Art-Thérapie, musicothérapie..), l’animal est un acteur vivant, spontané qui nous aide à aller à la rencontre de la personne. La médiation animale est basée sur l’attrait que l’animal exerce auprès des bénéficiaires et sur sa capacité à les stimuler dans l’objectif de susciter des réactions positives. Il ne s’agit plus d’une rencontre entre deux personnes mais d’une triangulation en interaction autour d’un intérêt commun que représente l’animal.

L’animal n’a pas d’attentes, pas de jugements envers l’humain. Il le prend là où il se trouve, peu importe son passé, son physique, sa pathologie…Il est toujours heureux de vous voir arrivé et ne trahira jamais vos secrets, ne vous mentira jamais non plus…

Et ça, seulement les animaux savent le faire !

Il est possible d’entrer en communication avec un animal de différentes manières: le regard, le toucher, la présence (être juste à côté). L’absence de langage verbal n’est plus un obstacle.

L’animal est capable de réciprocité et d’affection. Il permet de travailler tous les sens en procurant une motivation sans égale. Pour Boris Cyrulnik, il est un « merveilleux facteur de résilience ».

Les ateliers de médiation animale sont construits en équipe avec des objectifs précis (avec la famille, les professionnels de santé ou de l’éducation autour du bénéficiaire). Leur durée est définie en fonction de l’intérêt du patient, entre 45 minutes et 1h en moyenne.

Bien entendu, la priorité du professionnel est le bien-être de tous, celui du bénéficiaire mais aussi celui des animaux avec lesquels ils travaillent. Ceux-ci bénéficient de soins et d’attentions particulières.

 

Pour quel public?

 La médiation animale s’adresse à tous les âges, à tous les profils, quelques soient les embûches du parcours de vie (enfants, adolescents, parents, adultes, personnes âgées). L’animal est le « catalyseur social » capable de faire émerger le potentiel de toute personne fragilisée.

 

 

 

 

Mon histoire s’écrit avec Plume

Après mettre formée et spécialisée en médiation animale, je me suis mise à la recherche de mon partenaire de travail et j’ai rencontré ce chien, celui qui n’est pas entré dans ma vie par hasard.

Plume, ce nom que je voulais doux, est venu réécrire mon histoire. Avant de continuer à prendre soin des autres, j’ai dû prendre soin de moi !

Cette magnifique petite chienne tant attendue a commencé par être la goutte d’eau qui a fait déborder mon vase.

Engloutie dans mon travail, j’ai mis toutes mes dernières énérgies à monter un projet en médiation animale pour la collectivité pour laquelle je travaillais. Ce rêve qui s’apprêtait à devenir réalité s’est écroulé avec moi.

Plume a été diagnostiquée hypothyroïdienne à l’âge de 5  mois. A ce moment là, la vétérinaire comportementaliste, spécialisée en hypothyroïdie, n’était pas en mesure de me dire si je pourrais travailler ou non  un jour avec ma chienne .

Aujourd’hui Plume est traitée, suivie et a reçu l’aval des spécialistes pour travailler. Elle m’a accompagné sur mon chemin du burn-out. Nous avons pris soin l’une de l’autre et nos longues balades en nature ont été salvatrices.

Toute mon activité de médiation ne repose pas sur Plume. L’équipe est bien étoffée pour pouvoir permettre à chacun d’être respectés. La pression n’a plus de place dans notre quotidien !

Conseil de jardinier

« Aimons la goutte d’eau qui fait déborder le vase, c’est grâce à elle que commence le changement! »

Tu habites près de chez nous alors, découvre notre activité de médiation animale et ce qu’elle est en mesure de vous offrir ! 

Si nous ne sommes pas proche de chez toi, tu peux demander la liste des intervenants formés: ICI